{Chronique} Le Chant de L’Océan de Erika Boyer

Titre : Le Chant de l’Océan
Auteur : Erika Boyer
Edition : Auto-Edition
Pages :258

Résumé

La relation de Stecy et Lucas souffre de leur passé respectif et si leurs sentiments les poussent irrémédiablement l’un vers l’autre, leurs vieux démons continuent de ronger le lien fragile qui les unit.

Sur le papier, leur couple n’a aucun avenir, mais en réalité, leur amour est une évidence et ils sont prêts à tout pour être ensemble.

Face à cet océan qu’ils chérissent tant, celui-là même qui rythme leur vie, ils feront tout leur possible pour être heureux ensemble. Mais cela sera-t-il suffisant ? Pourront-ils vaincre leurs ennemis en sachant que ces derniers se cachent à l’intérieur d’eux-mêmes ?

Si vous avez aimé Rose et Ethan, vous adorerez Stecy et Lucas dans ce spin-off de ‘Le langage des fleurs’ !

Avis

Un roman qui m’a emportée comme une vague dans l’océan

giphy3

*bruit de l’océan*

« Certains penseront que je l’aime, la vérité c’est que j’ai bien trop peur qu’il me retrouve et me blesse encore plus si je désobéis. »

Si vous ne le savez pas, ce roman est le spin off du langage des fleurs, car il suit deux personnages qui étaient secondaires dans ce roman. Il est important de dire que dans le premier roman, ces deux personnages avaient déjà piqués ma curiosité. Une curiosité dont je n’ai pas su me défaire jusqu’à demander à Erika « Il faut que je sache ce qu’il se passe pour eux ». Je ne suis largement pas déçue de ce qu’elle a fait avec nos deux personnages. Erika arrive très clairement à nous ouvrir son cœur sur des sujets qui sont importants comme la dépression, la violence faite aux femmes, les agressions et des parties prix féministes. Je pense que le sujet qui reste marquant pour moi dans ces pages restent la dépression. J’ai vraiment aimé comment elle nous l’a amené et expliqué avec des personnages qui ont cette bienveillance. Le seul point que je lui reproche c’est qu’il est trop court pour moi. J’aurais vraiment voulu avoir plus de pages, mais c’est mon côté « je ne veux pas que l’histoire se finisse » qui prend le dessus.

J’ai eu largement l’impression d’être plongée dans une poésie ou une musique en le lisant. Un chant de l’océan exactement.

«  Même si la nuit est noire, le jour se lève chaque matin, il faut garder espoir. » 

Stecy est vraiment un personnage qui est marqué mentalement, physiquement et qui n’arrive pas à échapper à ses démons. Des démons qui l’empêchent d’avancer vers une vie meilleure. Elle se freine elle aussi dans ses combats ce qui est compréhensible dans son cas, mais elle m’a totalement surprise. Surprise dans la manière de se battre pour elle.
Quant à Luca, oh que je t’aime toi. Il a aussi ses démons et essayent de les battre d’une manière totalement différente. De plus, il la supporte et à un humour qui m’a fait chavirer. Le mélange entre ces deux personnages qui souffrent et essayent de s’entraider est pour moi, la parfaite alchimie.

« Chaque fois que je pense à elle, à nous, c’est comme me faire heurter par une vague et tomber dans les profondeurs de l’océan. »

De plus, j’ai beaucoup aimé les personnages et leur psychologie. On voit bien que Stecy et Luca ne font qu’un entre esprit et corps. Une alchimie et une attraction se créer entre ses deux personnages ce qui rend l’histoire encore plus poignante.

La famille a une place dans ce roman, mais j’aurais voulu plus de détails. On comprend à quel point la famille de Luca est complexe, mais j’aurais voulu encore une fois en avoir plus. Après, c’est peut-être parce que je ne me souviens pas exactement de ce point-là dans le langage des fleurs, mais en tout cas, j’aurais voulu un peu plus de cet aspect.

« Si notre histoire était un livre, reprend-il, je peux t’assurer que ma déclaration d’amour n’en serait que le début. »

Un roman qui m’a fait pleurer et m’a rendu fleur bleue. Je conseille aussi fortement de lire les remerciements à la fin qui ont fini par m’achever. Bref, Merci Erika d’avoir rendu cet hommage et d’avoir écrit un roman aussi personnel. Je recommande à 100% pour les fans de romance qui veulent être chamboulés.

« Penser à des choses positives aide à chasser le négatif, même si cela ne l’efface pas totalement. »

4/5

« Je ne veux pas rester seule et me perdre dans l’obscurité, je veux avancer, même si je n’y arrive pas de ma seule force. Je pense qu’un pas avec l’aide de quelqu’un est toujours mieux que de rester immobile à attendre que le hasard fasse le travail à ma place. »

4da7d8a36142feca6a37fc16a1fa893c.jpg

Publicités

2 commentaires sur “{Chronique} Le Chant de L’Océan de Erika Boyer

  1. Mon petit chou à la crème (à force de t’appeler comme ça, je vais finir par avoir envie de te manger ha ha !), je suis super contente que ce nouveau roman t’ait plu. Tu sais que le thème principal, celui qui touche Stecy, a une importance capitale pour moi, tu l’as vu aussi avec mon message de la fin, et ce ne sera sûrement pas la dernière fois que je l’aborderai… Je pense que mon roman ‘Chère maman’ sera une épreuve pour toi d’ailleurs, mais qu’il te plaira vu le thème. J’ai hâte de pouvoir te le faire lire ! Mais là n’est pas la question, on est sur ‘Le chant de l’océan’ là xD
    Un grand merci pour cette chronique et de manière générale, pour ton amitié, ton soutien, ta participation au comité de lecture… Merci pour tout.
    Love you ♡

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement je m’attendais pas à une puissance dans tes mots comme cela sur ce sujet. Mais je suis curieuse de vouloir lire chère maman parce que si cela traite d’un thème similaire damn..
      I love you ma belle et continue d’écrire encore et encore

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s