{Chronique} Aru Shah and the End of Time de Roshani Chokshi

Titre : Aru Shah and the End of Time
Auteur : Roshani Chokshi
Edition : Disney Hyperion
Pages : 368

Résumé

Twelve-year-old Aru Shah has a tendency to stretch the truth in order to fit in at school. While her classmates are jetting off to family vacations in exotic locales, she’ll be spending her autumn break at home, in the Museum of Ancient Indian Art and Culture, waiting for her mom to return from her latest archeological trip. Is it any wonder that Aru makes up stories about being royalty, traveling to Paris, and having a chauffeur?

One day, three schoolmates show up at Aru’s doorstep to catch her in a lie. They don’t believe her claim that the museum’s Lamp of Bharata is cursed, and they dare Aru to prove it. Just a quick light, Aru thinks. Then she can get herself out of this mess and never ever fib again.

But lighting the lamp has dire consequences. She unwittingly frees the Sleeper, an ancient demon whose duty it is to awaken the God of Destruction. Her classmates and beloved mother are frozen in time, and it’s up to Aru to save them.

The only way to stop the demon is to find the reincarnations of the five legendary Pandava brothers, protagonists of the Hindu epic poem, the Mahabharata, and journey through the Kingdom of Death. But how is one girl in Spider-Man pajamas supposed to do all that?

Avis

Je me suis laissée emporter par l’histoire de Aru et du mythe hindou.

“You will never be a hero. You were never meant to be a hero. »
Hero. that one word made Aru lift her chin. It made her think of Mini and Boo, her mom, and all the incredible things she herself had done in just nine days. Breaking the lamp hadn’t been heroic… but everything else? Fighting for people she cared about and doing everything it took to fix her mistake? That was heroism.
Vajra became a spear in her hand.
« I already am. And it’s heroine.”

Je suis vraiment heureuse d’avoir pu lire un roman de Roshani, j’ai déjà sa première saga que je n’ai pas eu le temps de lire, mais je suis totalement fan de son écriture. Cela me motive encore plus pour lire ses autres romans.
Dans celui-ci, l’histoire suit un mythe hindou et avec des personnages féminins fort en amitié qui déchire tout. J’ai eu énormément de Sailor Moon vibes par rapport à cette amitié qui est primordiale. Je suis contente de voir un personnage féminin fort de caractère sans forcément qu’elle soi raccrochée à un garçon. Il y a énormément de valeurs qui sont expliquées dans ce roman : la famille, l’amitié, l’amour, le mensonge. Il y a aussi cet aspect de la quête qui est souvent retrouvé dans les « histoires de rick riordan » et donc je l’attendais avec impatience. Elle a su bien nous l’amener pour qu’on y adhère !
De plus, on a le droit d’avoir un peu plus d’information sur les mythes hindou dont le mythe de panva qui est intéressant, cela me donne vraiment envie d’en savoir plus. En bref, j’ai trouvé cela drôle, rafraichissant avec cette petite pointe de Girl Power qui fait plaisir.

Ce qui est intéressant ici, c’est que les deux jeunes filles font force ensemble et c’est vraiment le genre de roman que j’aurais voulu en tant que jeune lectrice. Je pense que c’est totalement un roman que je pourrais mettre dans la main de jeune fille qui cherche à trouver des personnages de leurs âges, forte et indépendante.

“Death is like a parking lot. You stay there for just a bit and then go somewhere else.”

Un roman qui suit les aventures de Aru dans un périple que personne n’aurait pu imaginer, elle se retrouve donc à faire des choix et grandir un peu plus.

“A particularly good book has a way of opening new spaces in one’s mind. It even invited you to come back later and rummage through what you’d learn.”

Aru est une jeune fille intéressante, réserver et qui se sent toujours obliger de mentir. Elle a aussi cette force de caractère et fait terriblement attention aux personnes qu’elle aime. De plus, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle pense sans filtre ce qui est vraiment intéressant et drôle quelques fois. Ce qui fait que ce personnage peut rappeler rapidement notre personnalité, mais aussi qu’il apprend de ses erreurs.

Mini est aussi un personnage qui cadre et redonne de l’ordre dans cette quête. Une jeune fille forte, intéressante et fan de livres (donc comment ne pas l’aimer?). En bref, elle est attachante et cela me donne encore plus envie de savoir comment elle va évoluer dans les prochains tomes.

Boo est le pigeon de cet histoire et c’est littéralement un pigeon je ne rigole pas. Il est absolument drôle et décapant. Il donne aussi un cadre encore plus grand que celui de Mini, car il les guide dans cette aventure, les rassure les encourage. Je voudrais presque avoir un Boo dans ma vie moi aussi ?

the sleeper, un personnage mystérieux qui donne froid dans le dos. Je suis contente de pouvoir en apprendre plus sur lui-même s’il a une énorme par de mystère autour de lui. Je pense qu’on entendra encore parler de lui et j’ai vraiment hâte.

“It is not failure to fail.”

Un roman qui a entièrement transporté la jeune fille en moi. Je ne peux que le recommander pour les fans des romans de Rick Riordan, de Sailor moon. Vous serez totalement servie par ses deux jeunes filles tellement attachantes.

“Sometimes light illuminates things that are better left in the dark.”

4/5

“I believe that the world could be different. I believe that our destinies aren’t chains around our necks, but wings that give us flight.”

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s