{Chronique} Destiny de Cecelia Ahern

Titre : Destiny (tome 1)
Auteur : Cecelia Ahern
Edition : Hachette
Pages : 395

Résumé

Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?

Avis

Un premier tome captivant qui m’a tenu en haleine jusqu’à la fin. Ce roman est prometteur et promet une suite plus que bouleversante.

« Quoi qu’ils fassent, les Imparfaits le restent à vie. Ils subissent les conséquences de leur unique erreur jusqu’à leur dernier jour. »

Je suis vraiment contente d’avoir pu lire ce roman qui est vraiment bien pour un premier tome. Sachant qu’il y aura une suite, ce tome met en place toute l’explication du contexte en gardant bien entendu une ambiance d’action. Je n’ai pas réussi à lâcher mon roman avant la fin avec une seule question au bout de mes lèvres ‘ou est ce tome 2? j’en ai besoin ». L’écriture est vraiment simple et pas complexe, on ne vous perd pas dans les descriptions (si vous voyez ce que je veux dire). Vous allez rentrer dans une histoire de complot, d’affaire politique et de peuples brimés. La violence du roman m’a fait pensé à celle d’une braise sous la cendre, donc préparer votre petit coeur avant.  En bref, je suis vraiment satisfaite de ce roman et du premier ouvrage que je lis de cette auteure.

« Maintenant je comprends ce qui pousse les gens à lire, pourquoi ils aiment se perdre dans une autre vie. Parfois, à la lecture d’une phrase, je bondis, parce qu’elle exprime un sentiment que j’éprouve mais n’ose pas formuler. Je voudrais pouvoir dire aux personnages que je les comprends, qu’ils ne sont pas seuls, que je ne suis pas seule, qu’ils n’ont pas à rougir de leurs sentiments. Et puis la sonnerie retentit, je referme mon livre et retrouve la réalité. »

Vous suivez une jeune fille qui s’appelle Celestine dans son monde parfait qui lui autorise à n’être que parfaite (mais on le sait vous et moi, que la perfection n’éxiste pas). Bien entendu rien n’est jamais parfait, il y a toujours une imperfection dans le lot, serais-ce elle ou le système?

« Je suis une fille de définitions, de logique. Pour moi tout est noir ou blanc. Merci de ne pas l’oublier. »

Celestine est un personnage courageux qui s’impose. Elle fait preuve de compassion, d’amour, de bonté. Elle arrive à savoir ce qui est bien et ce qui doit être bien fait. Elle utilise sa logique et son intelligence pour ne pu être enfermer par un système qui la conditionne à être parfaite. Je l’ai trouvé vraiment forte sur certains passages. On peut dire que c’est une fille qui ne se laisse pas marcher dessus et qui n’a pas sa langue dans sa poche.

Les personnages secondaires ont un effet sur le personnage principal :
comme son petit ami Art, sa soeur Juniper, sa famille, Carrick & Bosco. Ils lui apportent du soutien, comme totalement le contraire. Ils sont toujours dans le même schéma que la société : brimer ou celui qui brime. Ce n’est que quand il y a du changement que tous les personnages secondaires suivent un peu le personnage principal, ou s’oppose à elle. Je veux éviter de vous faire le détail par personnage secondaire car je veux vous laisser les découvrir comme ils arrivent dans le roman. Un petit conseil, ne faite confiance à personne.

« Quand on commet une erreur, on en retire une leçon. Si on ne se trompe jamais, on n’apprend jamais rien. »

En bref, je recommande ce premier tome qui nous donne un avant gout de ce que va nous attendre la suite. Un bon livre de science fiction/dystopie qui nous empêche de nous lâcher le livre avant d’avoir eu le dernier mot. J’ai vraiment hâte d’avoir le tome 2 maintenant et j’hésite même à aller le lire en anglais…..

« Je viens de découvrir que le courage consiste à ressentir la peur, à chaque étape. Le courage ne la surmonte pas, il la combat à chaque parole qu’on prononce, chaque geste que l’on fait. C’est une bataille, ou un drôle de tango. »

4/5

« À nos yeux, être Imparfait est une force, Celestine. Quand on commet une erreur, on en retire une leçon. Si on ne se trompe jamais, on n’apprend jamais rien. »

 

Publicités

13 réflexions au sujet de « {Chronique} Destiny de Cecelia Ahern »

  1. Lis la suite en anglais =D de cette auteur j’ai lu La vie est un arc en ciel (Where the rainbow ends ou Love Rosie) et PS: I Love you et j’ai adoré! Le premier je l’ai lu en français c’était super cool par contre PS I love you je l’ai lu en VO, je le l’ai avalé un peu bonheur et sa plume est super agréable à lire!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s