{Chronique} A Monster Calls (Quelques minutes après minuit) de Patrick Ness

Titre: A Monster Calls (Quelques minutes après minuit)
Auteur: Patrick Ness
Edition : Walker (Fr: Gallimard Jeunesse)
Pages: 237

Résumé

Depuis que sa mère a commencé son traitement, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. A minuit sept, un monstre vient le voir, qui a l’apparence d’un if gigantesque, quelque chose de très ancien et de sauvage. Mais pour Conor, le vrai cauchemar recommence chaque jour: sa mère lutte en vain contre un cancer, son père est devenu un étranger, et il est harcelé à l’école. Au fil des visites du monstre, l’adolescent comprend que son vrai démon est la vérité, une vérité qui se cache au plus profond de lui, terrifiante.

Avis

Un roman qui nous montre que l’homme peut être terrifier par quelques choses qui ne devraient pas. Une histoire juste pleine de vérité et tragique.

« You’re only young once, they say, but doesn’t it go on for a long time? More years than you can bear. »

Une histoire captivante, tragique. Il reprend des thèmes vraiment important et surtout triste pour un enfant, comme le harcèlement à l’école, le cancer de sa mère, son père qui revient et surtout personnes qui n’osent lui dire la vérité (même si au fond de lui, il l’a connait déjà). J’ai adoré cette plume qui est ma deuxième lecture VO du moins d’Avril. Je suis plutôt contente de lire ce genre de perle en anglais car on a vraiment l’émotion qui est retranscrit sans de longue phrase superflu. En tout cas, mon dieu la larme à la fin m’a juste… J’ai été prise dedans.

« You’re going to need to be brave for her, Con. You’re going to need to be real, real brave for her. »

Vous suivez donc un garçon appelé Conor qui a peur, qui fait des cauchemards qui réflètent sa vie. Il est donc, attendu par un monstre qui lui conte 3 histoires, et c’est la que je vous laisse entrer dans l’histoire.

« Stories don’t always have happy endings. »

Conor est un personnage touchant, il prend beaucoup sur lui. Il est détruit psychologiquement par ce qui arrive à sa mère. Il veut juste se sentir libre, car pour un enfant il a l’impression de tenir un poid sur ses épaules mais il culpabilise, il culpabilise qu’il se laisse martirisé. En bref, c’est un personnage fort, qui a d’énorme trace de souffrance.

« Stories are important. They can be more important than anything. If they carry the truth. »

Cela reste une très belle histoire, surtout pour les personnes cherchant des lectures en VO trop compliqué. En bref, je recommande cette jolie histoire.

« You do not write your life with words. You write it with actions. What you think is not important. It is only important what you do. »

4,5/5

 

Publicités

13 commentaires sur “{Chronique} A Monster Calls (Quelques minutes après minuit) de Patrick Ness

  1. Bonjour 😊
    Est-ce que tu penses que débuter en VO avec ce livre est une bonne non idée ? Étant donné que tu as dit qu’il n’était pas trop compliqué j’aimerais bien le lire en VO. Je me débrouille en anglais mais je n’ai jamais essayé.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Hello! Pour moi il est très accessible en VO :3 donc, oui tu peux commencer avec cette histoire. Tu n’auras aucune problème, peut etre juste quelques mots mais dans le globale tu comprendras l’histoire. Bonne lecture !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s