{Chronique} Le Chardon et Le Tartan (Outlander T1) de Diana Gabaldon


Titre : Le Chardon et le Tartan (Outlander T1)
Auteur : Diana Gabaldon
Edition : J’ai lu
Pages : 864

Résumé

Ancienne infirmière de l’armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s’efforce d’oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front…

Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.

L’Écosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l’aventure et les périls, l’amour et la passion. Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui parait si lointain…

Un grand roman aux multiples rebondissements qui entraîne le lecteur dans le monde sauvage et baroque du XVIIIe siècle écossais, en mêlant habilement fantastique et histoire, fiction et humour.

Avis

Je me devais de lire ce livre après avoir autant aimé la série car Oui, j’ai regardé la série avant de lire le livre. Je peux dire que l’histoire reste assez similaire malgré certains détails qui changent. Cela ne changera rien sur le fait que j’ai absolument adoré !

« Je crois qu’on a tous en nous un petit espace qui n’appartient qu’à nous, comme une forteresse, notre refuge le plus intime. C’est peut-être notre âme, cette chose qui fait qu’on est soi-même et personne d’autre. C’est un endroit qu’on ne montre à personne, sauf parfois à quelqu’un qu’on aime beaucoup. »

L’auteure m’a vraiment transporter du début à le fin. Je pense que je n’aurais peut être pas autant apprécié si je n’avais pas commencé pendant mon voyage en Ecosse. Je me sentais totalement dans le mood de cette lecture avec les paysages autour de moi. Un point qu’il faut noter, je pensais que l’écriture allait être beaucoup plus lourde mais au final se ne fut pas le cas. Je trouve le style de l’auteure vraiment léger et justement même si le bouquin est très gros, on ne remarque pas le temps passé entre les pages du livre. Je tiens à dire que je ne lis qu’une traduction car je me demandais si j’aurais pu le lire en anglais au vu du flux d’information qu’il y a. Je trouve cependant, la traduction en français vraiment bonne.

« Rien n’est plus dangereux qu’un sadique avec le sens de l’humour. »

Parlons de l’histoire, mais je suis sûre que la plupart d’entre vous la connaisse déjà (via la série ou les livres). On retrouve Claire qui va en Ecosse pour refaire sa lune de miel avec Franck son mari. Ils veulent oublier les horaires de la guerre qui les a séparé pendant des années. Mais on sait très bien que l’Ecosse est une terre de magie, et de conte. En allant se promener près des Menhir, Claire se retrouve transporter en Ecosse des année auparavant. Son voyage ne fait bien entendu que commencer et elle ne se doute pas de tout ce qu’il l’attend sur son chemin…
J’ai fais le pire résumer que l’on pourrait avoir, mais ce sont les très grandes lignes de l’histoire.

« Car là où il y a tout l’amour, il n’est plus besoin de paroles. Il est tout. Il est immortel et se suffit à lui-même. »

Les personnes sont extrêmement fort et je pense que c’est le plus gros point fort de l’histoire.
Claire est une femme indépendante et forte. On se rend bien vite compte dans le roman qu’elle ne veut pas se laisser marcher dessus par un homme et que ça ne sera jamais le cas. Elle arrive a surmonter les changements de temps, sans trop de soucis et s’adapte rapidement à L’Ecosse comme si elle était destiné à y aller. Son personnage en tout cas représente vraiment le genre de femme qui faut avoir dans des romans. Vive les femmes indépendantes, je le dis et redis.
Jamie quand a lui est un écossais très TRES fière. Il peut paraître un peu brusque avec Claire et méchant mais ça ne l’est pas. Il est doux, et sait faire des compromis avec elle. Il essaye de faire de son mieux pour comprendre aussi, pour la comprendre plus précisément. Jusqu’à en tomber amoureux. Son amour est tellement pur et innocent. J’ai trouver cela très beau sa relation avec Claire mais aussi son dévouement pour son pays.

« Tu n’as plus rien à craindre à présent. Tu portes mon nom. Tu as droit à la protection de ma famille, de mon clan, et de mon corps si nécessaire. Cet homme ne pourra rien contre toi, tant que je serai en vie. »

En plus, en lisant j’ai eu l’impression d’avoir des cours d’histoire sur des choses que j’avais vaguement survolé et que j’aurais voulu connaitre en détail. Apprend en s’amusant, en quelques sortes?
Je suis absolument amoureuse de ce genre de livre et je pense vraiment me renseigner d’avantage sur l’histoire entre l’Ecosse et l’Angleterre ça reste une période très intéressante. L’utilisation des clans en Ecosse qui sont aussi bien réel et pas une invention de l’auteur, en aillant fait ma visite dans ce magnifique pays. On peut rapidement se rendre compte que ça fait une partie intégrante des paysages et de la culture. Je pense que je n’aurais peut être pas été autant dans le mood si je n’étais pas aller là bas voir de mes propres yeux, mettre des images (hors séries) et me faire ma propre histoire. En Tout cas, je penche que j’essayerais de me trouver des livres dans le même genre historique.

« La qualité du pardon se mesure à sa douceur, citai-je. Il tombe doucement comme la rosée du ciel… »

Je recommande absolument ce livre qui vaut le détour malgré la brique. Foncez ! Vous ne regretterez pas votre voyage en Ecosse.

« N’aie pas peur, me murmura t-il dans l oreille. Nous sommes deux, à présent. »

4/5

Publicités

26 commentaires sur “{Chronique} Le Chardon et Le Tartan (Outlander T1) de Diana Gabaldon

  1. J’ai tellement adoré ce livre! J’avoue avoir vu également la série avant de lire les livres. J’ai lu le tome 1 pendant mon voyage en Angleterre en août dernier (pas en Écosse, mais presque ahah). Et le tome 2 le mois d’après. Je les ai devoré. J’adore les personnages (qui n’aime pas Jamie?), l’écriture, l’histoire, le contexte historique.
    Et j’avoue que tes stories en Écosse m’ont un peu donnée le mal du pays x) dans ma petite bourgade au sud de la France, les montagnes et les plaines des Highlands verdoyantes me semblent bien lointaine!

    En tout cas, j’ai hâte de lire le tome 3, même si j’hésite à attendre la saison 3. Comme j’ai vu la série avant de lire les 2 premiers tomes, j’hésite à faire de même pour le tome 3.. on verra si je tiens jusque là! 😀

    PS : Le tome 2 est également genialissime!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Ah tu vois j’hésitais à le lire car comme j’ai déjà vu la série j’avais peur de m’ennuyer mais ton article me donne envie de tenter l’expérience. (et puis au moins je pourrais connaître la suite sans attendre la sortie de la série :P)
    Sinon j’ai récemment lu la chute des géants de Ken Follett, et je ne m’attendais pas du tout à prendre autant de plaisir, ça m’a fait comme toi, j’ai appris des choses de l’histoire ou plutôt réappris des choses que j’avais oublié (que je n’avais pas écouté en classe). C’était très agréable de connaitre le passé sans que ce soit barbant et en y mêlant de la romance 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Oui !! Mais depuis le temps que je veux voir la campagne anglaise et comme j’aime d’amour les romans de Jane Austen ça cumule un peu tout. Après avec une amie on a pas encore commencer à voir pour relier les différents lieux tout ça. Mais je suis sur qu’en s’organisant bien on peut y arriver.
        Et toi l’Ecosse tu as été où et combien de temps ? Ca devait être magnifique quand même.

        Aimé par 1 personne

      2. Oh oui je te conseille mes trois préférés : persuasion, Emma et orgueil et préjugé. Persuasion a l’avantage d’être court et de passer un peu sur ses débuts qui sont souvent longs. Puis dedans il y a une lettre qui te bouleversera forcément ! Mais je n’en dirais pas plus ^^.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s