{Chronique} LUX-1 : L’obsidienne de Jennifer L. Armentrout

Titre : L’obsidienne (LUX T1)
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Edition : J’ai lu
Pages : 380

Résumé

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf à rencontrer des voisins de son âge.
Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !

Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon.

Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

Avis

Je n’ai pas vu le temps passer entre les pages de ce bouquin ce qui est un énorme bon point pour ce livre. J’ai adoré l’histoire, je savais que ça allait me plaire mais pas à ce point là. Je remercie encore ma petite Marie, de m’avoir forcé à lire ce livre qui est juste sublime et j’ai hâte de pouvoir lire la suite !

« Allez, Kittycat, ne reste pas sur le bord de la route. »

Quand j’ai commencé ce livre, je me suis dis « ok, ça reprend un peu Twilight » ce n’est pas une critique, mais je m’attendais vraiment au même Schéma. La surprise fut encore plus grande que je ne le pensais que je vis que ce n’était pas vraiment le cas. Je suis en tout cas vraiment surprise car pour moi c’est une très très bonne lecture.
L’écriture de l’auteure est vraiment fluide, et fait absolument tout pour happer le lecteur, ça en devient vraiment addictive. J’ai rigolé, hurler de rage, et souris pendant presque toute ma lecture.

« Méfiez-vous de vos rêves, ils pourraient devenir réalité »

L’histoire reprend comme je l’ai dis plus haut le chemin typique de Twilight. Une jeune fille, Katy qui arrive dans une nouvelle ville et des choses bizarre que se passe autour et plus particulièrement sur une famille : Les black. Et c’est là que cela devient intéressant, à partir du moment ou Katy rencontre cette famille.

« Le jour ou internet fut installé à la maison, je fus encore plus contente que si un mec canon m’avait demandé mon numéro de téléphone après avoir maté mes fesses »

Katy est le genre de personne qui ressemble à presque toutes les filles. Elle est très réserver voir effacer, n’aime pas être en avant et est plutôt casanière. Elle préfère la compagnie de ses livres que celle des humains (ce que je peux comprendre). Ce qui m’a fait sourire, c’est qu’elle tient aussi un blog littéraire. Petite référence de l’auteure sur les blogueuse/blogueur dans ce joli roman. C’est peut être pas grand chose mais ça m’a beaucoup fait rire, de voir un personnage qui peut me ressembler sur ce plan là. Elle se dévalorise souvent physiquement et se compare aussi au autre (dans une société ou on demande des exigences au femme sur leurs poids, forme etc…ça ne m’étonne pas).

Daemon, il est détestable comme il est attirant. Il est tout ce que je peux détester d’un homme, arrogant, méchant, hautain, mauvais quelques fois MAIS il y a cette petite part de lui qui est excitant, attirant, doux avec Katy. C’est vraiment un personnage que je ne comprend pas jusqu’à ce qu’il essaye de parler et que tu fonds comme de la guimauve. C’est presque horrible de craquer sur quelqu’un comme cela mais en même temps, les bad boy finissent toujours pas avoir notre coeur non?

Dee est la soeur de Daemon, elle est tellement adorable qu’elle m’a fait aussi fondre. Le sens de l’amitié, sa peur de perdre quelqu’un, sa détermination face à son frère pour faire ses choix. C’est vraiment le genre d’amie que l’on rêve d’avoir, elle fait vraiment attention à Katy et essaye de la protéger du mieux qu’elle peut.

« je suis persuadé que les personnes les plus belles, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, sont celles qui n’ont pas la moindre idée de leur charme. »

EN TOUT CAS, je recommande fortement ce premier tome qui promet une saga pleine d’émotion et de rebondissement. C’est la première fois que je lis du Jennifer L. Armentrout et je pense sûrement recommencer l’expérience !

« la normalité peut se révéler ennuyeuse, parfois »

4/5

Publicités

4 réflexions au sujet de « {Chronique} LUX-1 : L’obsidienne de Jennifer L. Armentrout »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s