{Chronique} A Thousand Nights de E.K Johnston


Titre : A Thousand Nights
Auteur : E.K Johnston
Edition : Macmillan
Pages : 325

Résumé
(en anglais car il n’y a pas de traduction française)

Lo-Melkhiin killed three hundred girls before he came to her village, looking for a wife. When she sees the dust cloud on the horizon, she knows he has arrived. She knows he will want the loveliest girl: her sister. She vows she will not let her be next.

And so she is taken in her sister’s place, and she believes death will soon follow. Lo-Melkhiin’s court is a dangerous palace filled with pretty things: intricate statues with wretched eyes, exquisite threads to weave the most beautiful garments. She sees everything as if for the last time. But the first sun rises and sets, and she is not dead. Night after night, Lo-Melkhiin comes to her and listens to the stories she tells, and day after day she is awoken by the sunrise. Exploring the palace, she begins to unlock years of fear that have tormented and silenced a kingdom. Lo-Melkhiin was not always a cruel ruler. Something went wrong.

Far away, in their village, her sister is mourning. Through her pain, she calls upon the desert winds, conjuring a subtle unseen magic, and something besides death stirs the air.

Back at the palace, the words she speaks to Lo-Melkhiin every night are given a strange life of their own. Little things, at first: a dress from home, a vision of her sister. With each tale she spins, her power grows. Soon she dreams of bigger, more terrible magic: power enough to save a king, if she can put an end to the rule of a monster.

Avis

Je l’avais acheté pendant que j’étais partie à Londres l’année dernière. Il m’avait vraiment intrigué car je suis une grande amoureuse des réécritures de conte. Nous avons donc à faire à la réécriture du conte des milles et une nuit. Je reste cependant vraiment mitigée par rapport à ma lecture.

« For I love you more than I love the rain »

Je trouve que l’auteure a un style vraiment bien à elle sur ce roman. J’ai eu du mal à être pleinement dedans car elle ne nomme pas son personnage principal. La forme du livre, nous fait vraiment penser à un conte ou la personne qui le lit se retrouve totalement inclue dans l’histoire, comme si elle était le héro de cette histoire. J’ai cependant trouvé le texte vraiment bon, harmonieux et mélodieux mais je reste ferme ce n’est vraiment pas pour moi.

« Our father would return to find his fairest-flower gone, and only the weed left for him to use as he saw it »

Je suppose que tous le monde connait le conte des milles et une nuit, mais je vais faire un petit rappel. Le conte de base parle d’un ‘roi’ qui se mari et tue toute les femmes après avoir consumé le mariage. Jusqu’au jour ou, une fille arrive à le prendre dans son propre piège en lui contant une histoire qui lui permet d’avoir la vie sauve, une nuit, puis une autre… etc

« you still have no fear of me » he said.  » i still have nothing to fear » I told him.

C’est vraiment dommage car le fait est qu’il y a une distance mise par l’auteure sur le personnage principal m’a fait beaucoup moins attaché au livre. Je pense aussi avoir eu une très forte influence avec le roman de Renée Ahdieh : ‘The Wrath and the dawn et The rose and the dagger’. Je pensais qu’il y allait avoir beaucoup plus d’action, beaucoup plus de rebondissement mais en finissant ce bouquin, je me suis juste dis ‘Ah.. D’accord j’ai finis’.
Je n’ai pas eu les émotions que j’attendais et je me sens déçue de ne pas avoir apprécié ce roman à sa juste valeur car, si vous êtes mis en garde bien avant, je pense que certaines personnes peuvent apprécier le style.

« may your hands find what you love. may your work not frighten you, nut bring you joy instead, and may it bring joy to others. may the carve for yourself, and not for Lo-Melkhiin »

En bref, je recommande pour les fans, vraiment fan des contes qui n’ont pas encore lu un roman de Renée Ahdieh mais si vous avez déjà lu du Renée, vous risquerez d’être fortement déçu par cette lecture.

« love makes poets of us all »

3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s