{Chronique} Six of Crows de Leigh Bardugo

soc-leigh-bardugo

Titre : Six of Crows
Auteur : Leigh Bardugo
Edition : Page turner (milan)
Pages : 496

Résumé 

Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix.
Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

Avis

Comment vous dire que j’ai adoré ma lecture ? On peut carrément dire que c’est une lecture addictive (ayant finis plus de 400 pages en une journée pour absolument savoir la fin). L’auteure nous embarque vraiment dans son monde en compagnie de 6 hors la loi. Et je tiens à le dire que pour une fois, chaque personnages avaient un rôle et m’a plu. J’en attendais beaucoup et il faut le dire, je n’ai pas du tout été déçu !

Vous allez être plonger à Ketterdam, un quartier qui donne vraiment pas envie d’y vivre (oubliez rapidement les belles maisons fleuries car ce n’est pas ce que vous trouverez dans ce livre), qui est remplie de ‘commerçant’. C’est dans ce genre d’environnement que l’on retrouve un peu le personnage qui fait déclencher toute l’aventure du bouquin, Kaz.
Ce n’est que quand notre déclencheur préféré (Je parle de Kaz si vous ne l’avez pas compris) se trouve nez à nez avec une proposition pour une énorme somme d’argent qu’il tente le paris fou de réunir les plus déganté du quartier pour cette mission (un peu à la Suicide Squad, je sais pas si tu vois le genre). Une mission presque impossible et limite suicidaire mais la seule chose qui compte est le petit chèque qui tombera dans sa poche.
C’est de là que commence l’histoire, l’aventure avec les 6 personnages.

C’est la première fois, dans un bouquin que j’aime tous les personnages sans exception même si j’ai quand même une préférence. Je pense que nous sommes toutes d’accord avec ça (du moins les personnes qui l’ont lu) pour dire qu’on a un GROS GROS faible pour Kaz. Et le pire s’est que ce personnage est exécrable, il te fait tourner en bourrique pendant tout le bouquin mais il dégage une aura mystérieuse qui donne envie d’en savoir plus.
Je tiens aussi à préciser que j’ai adoré Inej, un personnage qui est quand même vraiment mit en avant avec ces capacités. J’aime voir des héroïnes badass qui se font pas marcher dessus et il faut le dire que avec les deux filles présente dans ce livre je ne suis vraiment, vraiment pas déçu.
Il faut l’avouer que Nina et Matthias m’ont un peu chauffer quelques fois et j’avais envie de les frapper, ou les pousser à se dévoiler un peu plus. Deux personnages complexes mêler de ‘magie’ et de langue complètement incompréhensible (AH ! pendant qu’on y est, je trouve que les langues ‘inventées’ dans ce roman son juste magnifique, je trouve que cela donne un plus à l’histoire et la rend aussi beaucoup plus réelle du point de vue lecteur). Nina peut être vraiment chiante quelques fois dans l’histoire mais son personnage reste tout de même attachant (je me comprend). Quand à Matthias, il a une haine pendant tout le roman. On l’a ressentirais presque comme si c’était la notre, comme si on le plaignait.
Par contre, gros coup de coeur pour Jesper. Je pense que c’est le plus décalé de la bande, et il y a un certain truc avec Wylan. J’ai beaucoup aimé ces deux personnages, j’avais l’impression de retrouver une relation entre deux frère, ou entre deux amis qui se comprennent sans vraiment dire un mot.

Chaque personnages se complètent, à son histoire et une personnalité particulière qui fait que c’est exceptionnel.

En tout cas pour moi, ce bouquin est un sans faute et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite !

Ps: la couverture française est pour une fois à la hauteur des couverture VO, et je dis bravo pour cela.

Citation

« – Je suis un homme d’affaires, lui avait il dit. Ni plus, ni moins.
– Tu es un voleur Kaz.
– N’est-ce pas là ce que je viens de dire ? »

4,5/5

Publicités

4 commentaires sur “{Chronique} Six of Crows de Leigh Bardugo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s