{Chronique} 4096 GB de Ange-Victoria Callebaut

Titre : 4096 GB
Auteur : Ange-Victoria Callebaut
Edition : Amalthée
Pages : 79

Résumé

Selon l’être humain, l’homme naît avec cinq sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Mais si l’homme s’était trompé ? S’il ignorait l’existence du sixième sens ? La mémoire.
Maximilien est adolescent. Trois de ses sens sont surdéveloppés.
Il a la capacité de « voir » n’importe quel souvenir, ainsi que n’importe quel événement avant qu’il se produise.
Il peut « entendre » n’importe quel son, n’importe quelle pensée.
Pouvant enregistrer jusqu’à 4096 Gb par jour, sa mémoire est son sixième sens.

Avis

Le résumé m’avait tout de suite interpellé quand l’auteure m’avait proposé de me l’envoyer et vous savez à quel point les romans fantasy  me plaisent. Il y a tout pour me plaire, l’histoire, la trame.

L’univers futuriste m’a totalement plu, les personnages aussi. Et le fait qu’il y ait une relation spéciale entre les deux protagonistes (et quand je dis spéciale je ne parle pas QUE d’amour ou voir PAS du tout de l’amour). Les pensées de Maximilien sont réglées comme une montre, il sait tout, connait tout et retient tout comme un film que tu peux remettre et remettre en boucle. J’ai vraiment adoré le suivre, et comprendre sa capacité qu’il est bien entendu obligé de cacher aux yeux des autres. On le sent seul et on en devient presque acteur, comme si c’était nous qui avions cette capacité. 
Alors que Lena a ce côté mystérieux, on ne sait pas grand chose d’elle et c’est ce qui rend intriguant leurs relations. Cela reste encore un personnage en qui j’aurais voulu un peu plus savoir car elle a piqué ma curiosité. 

Les détails sont pour moi ce qui a manqué pour être totalement immergé dans l’histoire (je suis peut être la seule à penser comme ça). J’avais besoin de beaucoup de détails pour m’imaginer le monde futuriste que l’auteure a mit en place par rapport à l’année, mais aussi par rapport à ce monde. Et le détail des personnages aussi, je trouve ça dommage que certains soient mis de côté (peut être qu’ils y seront dans une prochaine suite?) comme les amis de Maximilien. J’avais besoin de voir tout ça, et de le ressentir. J’avais souvent l’impression de passer rapidement à deux, trois choses en même temps. Mais au vue du jeune âge de l’auteure, je trouve cela prometteur pour les autres livres à venir. Il y a du potentiel qui peut être exploité un peu plus en profondeur.

Je reste quand même avec pleins de questions en tête sans réponses et je me demande si il y aura une suite (et vu la fin, c’est là qu’il y a le déclenchement et l’action qui commence). La fin nous laisse en suspend sur une scène d’action qui rend la suite beaucoup plus prometteuse à mes yeux. 

3/5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s